Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 17:52

Mise à jour en bas de page (Photos et vidéo)

 

Après avoir fait les formalités Maliennes, easy à coup de « Ani sogoma », « Ikakéné », nous voilà sur la route direction Bamako. De kidira à Bamako, il y a environ 600 kms et le tout sous une chaleur terrible ! Même si c’est la fin de la saison chaude (avril, mai, juin), nous sentons bien la différence de température entre la côte et l’intérieur des terres, à coup de plus de 10 degrés (à l’ombre). Première escale à Kayes, la ville la plus chaude du Mali ! Nous confirmons ! A notre arrivée, il fait 47 degrés à l’ombre et même la nuit ça ne descend pas en-dessous de 35, il fait très chaud aussi nous décidons de prendre une chambre climatisée sans quoi il serait impossible de dormir dans le camion qui est une véritable étuve. La ville de Kayes à l’air très jolie avec de grandes bâtisses coloniales et les derniers restes du fleuve Sénégal où les femmes font leurs lessives et les enfants pendant ce temps pataugent dans l’eau pour se rafraîchir. Mais nous visiterons à notre retour car la chaleur, ici, comme vous l’aurez bien compris, ça dépasse l’entendement !

L’escale suivante se fait à Diéma avec une petite nuit car le ventilo est coupé à 2h avec la coupure quotidienne de 2 à 8h du matin. En effet, la ville est alimentée par un groupe electro, celui-ci est éteint la nuit pour économie. Nous y rencontrons un instituteur débutant à qui je laisse quelques manuels scolaires pour travailler. La route de la frontière jusque Diéma est assez désertique et longe la voie ferrée qui va de Dakar à Bamako, peu de train y circule encore. Ce qu’il y a de plus surprenant , c’est que nous avons rencontré entre Kidira et Kayes, beaucoup de véhicules et morceaux de train accidentés, camions en panne…en tout cas nous avons plus de véhicules en panne que sur la route ! Ca y est, nous sommes à 100kms de Bamako, la verdure commence à être de nouveau là et nous voyons apparaître de magnifiques villages avec cases en banco encerclés de grands arbres. Nous sommes très heureux d’arriver à Bamako dans notre famille africaine de cœur.

Evidemment, nous sommes très bien accueillis par Adama et toute la famille Kouyaté, les enfants ont grandi et nous nous sentons comme à la maison. Nous garons le camion devant la maison d’adama à Djicoroni Para et vivons dans la cour avec la famille. Nous profitons de cette escale pour déposer à Adama son matos et il a droit à une formation accélérée de montage vidéo par son karamoko (prof) Hervé PCanler. Nous faisons également l’entretien du véhicule : vidange, graissage et re-fixation de certaines pièces. Nous avons obtenu notre visa de 3 mois pour le Ghana. Enfin, nous nous sommes achetés une moto « yamaha 100 » pour être plus autonome dans les prochains pays, nous allons l’arnacher au camion et nous la revendrons dès notre retour au Mali. D’ailleurs grâce à la moto, nous avons pu bien nous balader dans Bamako et avons fait un petit tour de la Capitale qui est vraiment très grande. Nous avons bien pris nos repères ici et on se sent vraiment à l’aise, c’est sûr maintenant après quelques mois en Afrique, nous sommes vraiment dans le bain. Nous parlons mieux Oualoff et Bambara, reste pour la suite à découvrir de nouvelles langues et salutations. Le diola pour une partie du Burkina, au Ghana ce sera la surprise, l’éwé au Togo, le fon au Bénin et enfin révision de mon morée dans la région de Ouagadougou au Burkina. Nous pensons également faire une petite virée au Niger quand Stef nous rejoindra à Ouaga en juillet. Voili, voilou, nous sommes prêts, en pleine forme pour la suite du voyage. Prochaine étape : Bamako – Sikasso puis arrivée au Burkina-Faso avec une escale à Bobo-Dioulasso dans la famille Kouyaté, chez le grand frère de Djangoba, feu notre mama Malienne puis tout direct vers le Ghana.

 

 

Debut de mise à jour (29/08/2010)

 

Ici Adama notre hôte

toto 4730

 

La fille d'Adama : Marie-Vanelle... avec une bonne tête d'ampoule déformée à l'objectif "fisheye"

toto 4732

 

Delphine sous son meilleur angle!

toto 4734 

 Marie et Cola devant la maisontoto 4735

 

 Las Végas Parano ... pour les connaisseurstoto 4737

 

 

Marie toujours en fisheye... mais cette fois ci dans le camiontoto 4744

 

 Installation du matériel d'Adamatoto 8956

 

Delphine en plein vidange... avec son amie la poule qui supervise les travaux

toto 8971 

 

Ne jetez plus vos vielles Singers... ici un couturier mobile à l'oeuvre. Il passe à domicile (ici la cour d'Adama), il assure les petites retouches de couture. Admirable non?

 toto 8982

 

 

 Venez avec nous faire le trajet de chez Adama au cybercafé

Cliquez ici :  http://perso.numericable.fr/poi/bamako-cyber-010610.mp4

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Poi - dans Mali
commenter cet article

commentaires

houria 08/08/2010 15:31


bonjour les copains,
Ca fait du bien de vous retouver et de lire vos nouvelles aventures! j'ai vu un reportage sur le Mali aussi j'espèrais voir vos tronches! Je n'ai pas de news de vos amis profs qui souhaitaient de
l'aide, je ne sais pas si c'est moi qui doit les contacter?
Ici, routine, on a pas chaud du tout! je fais toujours mes petits crochets à la clé en revenant de waz!
je vous embrasse bin fort!