Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 13:43

Souvenons nous d’abord : entre le Maroc et la Mauritanie il y a un No Mans Land de quelques kms.

Ce No Mans Land est géré par personne, aucune autorité ne peut y accéder mais ils ont eu le bon gout de miner sévère, avec de vraies mines, lorsqu’ils étaient en guerre.

Et comme il n’y a pas de route là dedans, et qu’il y a des types louches qui piègent les véhicules en les ensablant, il faut bien réfléchir avant de s’y aventurer.

DONC, ca fait un an qu’on cogite là dessus et qu’on a mis au point un plan de bataille bien ficelé :

-          arriver à la frontière le matin

-          faire un convoi en suivant des véhicules habitués

 

Et finalement, ca s’est pas passé comme prévu K

 

On roulait tranquillement en fin d’après midi en direction de la ville marocaine de Laguira en pensant s’y poser la nuit, et partir tranquillement du matin sachant qu’elle est frontalière avec la Mauritanie.

 

Et là : le drame ! On voit un binz avec un porche, on pense que c’est un poste de police comme d’habitude, et non : c’est la frontière !

Donc on se retrouve à 17h à passer par le contrôle des passeports, le contrôle de police, le contrôle des gendarmes, le contrôle des douanes et enfin un militaire avec un chien reniffleur qui sniffe un peu partout dans le camion.

Et enfin on nous ouvre la barrière du No Mans Land, et il est 18h, et on est tout seul !!!

Tu parles d’un plan bien verrouillé.

 

Allez go, on fait 50m et on tombe sur un barbelé tiré au milieu de la piste.

Je descend la gueule enfarinée et un type pousse le barbelé en baragouinant quelque chose mais j’enclenche direct et on taille tout droit.

C’est là qu’on voit tout un tas de bagnoles et un ou deux 4x4 sur la gauche avec d’autres types louches mais on ne s’attarde pas et on trace.

On nous avait dit « y faut prendre la piste de gauche et toujours serrer à gauche ».

Dans notre imagination c’était limpide, sur le terrain c’était le chaos !

Pas de piste, pas de droite, pas de gauche, des rochers et des bancs de sable partout, bref on n’y comprend rien.

On va donc tout droit le + à gauche possible, mais direct on tombe sur un long chemin tout ensablé.

On descend pour repérer le chemin et là un pickup avec 5 types arrive derrière nous.

C’est là que la petite hachette est venue faire un tour dans le pantalon au cas où !

Le conducteur du pickup descend et vient nous voir pendant que je dégonfle les pneus, et il propose son service bien lucratif. Je le repousse, on repère un coin pour passer, on essaye de prendre de l’élan mais avec le pickup garé derrière nous c’est foutu, et j’essaye d’y aller à fond.

Bilan, pas d’élan, trop de sable et surtout n’ayant jamais fait ça : les roues avant plantent et on se retrouve ensablé.

Et le type revient. En se marrant il nous demande 100€ pour nous faire faire les 3m nécessaires pour sortir du sable, finalement Delphine négocie 50€ pour qu’il nous assure jusqu’à la frontière mauritanienne.

Bref il nous carotte sévère et enfin il nous tire non sans mal jusqu’à un champs de cailloux, roches, sable, etc..

On le suit 100m et il nous dit que c’est ok jusqu’à la frontière et qu’au cas où il est là.

Bref on y va sans trainer puisque la nuit tombe, et qu’il nous reste du sable à traverser et une piste à trouver. Pour le sable, c’est ok, maintenant on arrive plein pot dedans et ça passe, pas pour le hors piste complet, c’était autre chose.

Lorsqu’on a eu en vue la barrière mauritanienne, on était au milieu de tout sauf d’une piste, et ça montait.

On y va donc à fond et je pense qu’on a du décoller des roues tellement que le camion a volé de tout les côtés ! Finalement on arrive au poste ou les douaniers étaient morts de rire, surtout quand ils ont vu une de nos plaques de désensablage voler derrière nous.

Mais enfin on y est arrivé, et il fait à moitié nuit :-)

 

Tout se passe bien avec les autorités et des mauritaniens sympas qui tiennent une auberge à la frontière nous suggère d’y passer la nuit. On passe la soirée avec eux, thés, couscous mauritanien dans tente mauritanienne et on a bien rigolé.

Ces premiers pas en Mauritanie étaient agréables.

 

Le lendemain on décide de prendre la route pour Nouakchott. Avant tout on vérifie l’état du camion après sa torture de la veille, on fait l’assurance et la douane et on part pour 440 kms de désert sous le cagnard.

On a pas fait deux bornes que pour éviter un tas nid de poule… que dis je, d’autruche très gros, on se fait une sortie de route à la Rémy Julienne mais tout va bien.

 

Puis on prend un militaire en stop sur 30 bornes, lequel nous propose de l’herbe : c’est tout de même original !

 

Au bout de 3h de route, on tombe sur une station service. Le gars nous fait le plein avec une pompe à main !! Je lui suggère de prendre des forces parce que derrière nous arrivera le rallye des 30 allemands J

 

Ces deux tiers de Mauritanie jusqu’à la capitale sont beaux. La route n’est qu’une immense ligne droite au milieu du désert. Le sable jaune passe ensuite à l’orange, et bientôt plus un buisson, plus une herbe, plus rien. Juste la route, le sable et le ciel bleu.

DSC_4158m.JPG
DSC_4161m.JPG
DSC_4166m.JPG

C’est là qu’on se dit qu’il faut ménager le moteur car le peu de vent qu’il y a est très chaud. Donc on roule capot ouvert : c’est efficace !


DSC_4170m.JPG
 

Nous avons eu 5 contrôles de gendarmes sur cette route et ils sont irréprochables (pas de bakchiche démandé).

 

DSC_4184m.JPG
DSC_4181m.JPG

Et enfin, après 400 bornes sauvages, les dromadaires apparaissent par unité, par dizaines puis par centaines juste avant la capitale.


DSC_4187m.JPGDSC_4195m.JPG
 

En tout cas, le camion aime bien le désert car depuis qu’il a son nouveau radiateur, il se porte comme un charme ! D’ailleurs nos venons de franchir nos 5000 kms depuis Dunkerque.

 

Au dernier contrôle de police, un type nous propose de nous installer dans son auberge où il y a douches, wc, internet, donc pourquoi pas. Le luxe dans cette république islamique de Mauritanie, c’est qu’à l’auberge on nous propose de la 1664.


DSC_4197m.JPG
 

Par contre, il fait vraiment chaud ici…et… les moustiques sont déjà là. Alors on sort la moustiquaire et la lampe qui les fait crépiter au 220V !
DSC_4196m.JPG



 

Sinon merci à tous pour vos commentaires, ca nous fait vraiment plaisir de voir que vous nous suivez J



Et voici une récap du trajet parcouru:
trace-poi-130310.jpg 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Poi - dans Mauritanie
commenter cet article

commentaires

Christophe THROMAS 06/06/2010 12:26


Et bien de bien belles photos, ça me rappel trop mes voyages au Sénégal ... Tu as oublié d'aller voir l'île de Gorée à côté de Dakar, c'est UNE visite obligatoire. Joli blog, bonne route @++


MR pichet nicolas&raymond ricard!! 24/04/2010 14:36


Alors les amoureux on s'inquiète de ne pas avoir de vos news!Impossible de vous joindres,on pense bien a vous.Et la bière gambienne combien de litre?Je suis actuellement a st louis pour une vente
de citrons,et oui mais meilleur clients de l'année 2010 sont parti et il faut bien vivre!Le pastis de Raymond est toujours aussi frais.Super le blog,nous ne manquerons pas de suivre le court de vos
péripécit,donnez nous des news,gros bisous a vous deux et n'oubliez pas les bonnes bières bien fraiches de chez Mr pichet et les bonnes pèches arrosées de ricard de Mr Raymond!


Bea de la Creuse 31/03/2010 09:02


Je me régale de vous lire,un vrai road movie en plein désert qui donne de bonnes sensations, j'ai flippe en Mauritanie,compati pour les pbs meca ( vous pourrez faire une VAE en rentrant!!),
apprécié les pauses rafraichissantes (ca doit faire du bien une 16 bien fraiche et une bonne douche). Bref, continuez, je vais vous suivre au GPS... Bises Béa


elie 21/03/2010 18:22


salut Didier
merci
la ca boit l'apero a saint louis c pour cela qua cela ne bouge pas trop :-)
tchuss


didier 21/03/2010 15:31


pour le point gps tu click la dessus....

http://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp?glId=0n00yiPQpxifqIUqFXW00Zqu8V83BFdJh

mais depuis 1 semaine cela ne bouge pas beaucoup !!