Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 11:35

Nous voilà donc de retour, presto, au Burkina-Faso. Et oui, nous devions remonter par le Bénin mais le palu a eu raison de nous et nous n'avions plus assez de temps car notre amie steph nous attendait à Ouagadougou.

 

 

 

burkisuite 5242

Paysage inondé, en effet, la saison des pluies a bien commencé!

 

burkisuite 5228

Petit village du sud burkina. 

 

burkisuite 5175

Ici, tout est fait à la main. 

 

burkisuite 5243

Les femmes pilent. 

 

 

Donc voili, voilou, nous avons récupéré notre amie steph et avons eu la chance de retrouver nos vieux amis burkinabés: Solo et Jean-Claude. Nous nous installons donc dans une cour derrière le petit restaurant "tangana" de solo et déposons nos demandes de visa pour le Niger.

 

Nous en profitons pour faire décorer notre camion par Abou et son originale "Mama Africa".

burkisuite 9178

 

 

burkisuite 5302

 

Visa en poche, nous voilà donc partis direction Niamey. Steph fidèle a son statut de pilote prend en main le camion.

 

burkisuite 5379

 

La voilà sur piste....là ça se complique surtout qu'avec les pluies nous commençons a rencontrer des difficultés sur certaines pistes et surtout des déviations. En effet, comme au Mali, le Burkina fête son cinquantenaire de l'indépendance et du coup beaucoup de travaux sont en cours dans le pays. Nous nous retrouvons donc la plupart du temps en dehors des "goudrons" et les roues dans la boue...

 

burkisuite 5313

  Toute l'équipe de co-pilotage est donc sur le qui-vive!

 

burkisuite 5266

Direction: Niger.

 

burkisuite 5354 

 

burkisuite 5342 

 

DSCN0928 

 

burkisuite 5281 

 

burkisuite 5233 

 

burkisuite 5311 

  Comme d'hab, Hervé est un peu dissipé!

 

 

  Après la visite de Niamey (CF l'article sur le Niger), nous décidons de rentrer au Burkina via le Nord du pays (Le Sahel, qui au passage est beaucoup moins dangereux que le site du gouvernement français veut nous le faire croire).

Nous rentrons donc au Burkina par Dori afin de visiter Gorom-Gorom, l'entrée du Sahel par le Burkina.

Petit hic: la saison des pluies. En effet, il pleut très peu au Sahel mais quand la pluie arrive c'est colossal. En quelques minutes, l'eau vous monte aux chevilles !!! Ca dépasse toute les pluies que nous avons pu voir en afrique.

 

Donc problème: l'accès à Gorom-Gorom se fait par piste. La piste officielle n'est pas accessible en cette saison car nous apprenons qu'un pont est cassé et qu'il faut changer de véhicule, prendre une pirogue etc...Pour info, vous serez surpris comme nous quand on nous annonce que le pont est cassé depuis 5 ans...a quoi bon le réparer en saison sèche?

Aussi, nous décidons de prendre le seul véhicule qui se rend à Gorom...un camion de marchandises ultra 6x6 qui est donc le seul véhicule capable de prendre la déviation et qui ramène quelques vivres au nord...bloqué du Monde pendant cette période.

Après 3 heures de piste invraisemblable où nous sommes très heureux de ne pas avoir tenter l'aventure avec notre camion, nous voilà donc arrivés au grand marché de Gorom-Gorom.

burkisuite 5383

  Voyez-vous l'allemand sur le toit....dans 3 heures, il sera brûlé et cloqué par le soleil de 12h africain...moins drôle!

burkisuite 5384

A ce moment, nous ne savons pas encore que nous allons rouler 3 heures !!!

 

 

Au retour, c'est un autre camion qui nous prend et cette fois-ci nous voyageons dans la benne avec les personnes, les marchandises et les animaux.

Nous devions aller dépanner un autre camion embourbé mais notre chauffeur dissipé se met dans le fossé, ça fait drole!

Reste plus qu'à décharger et attendre la solution.....

 

burkisuite 5390

Un autre camion tente de le sortir du fossé...en vain et finalement...ben lui aussi se met dans le fossé (toujours tout seul !) Nous voilà donc partis pour une nuit en brousse....a tiens voilà, la pluie diluvienne du sahel qui vient nous tenir compagnie...hi hi 

 

burkisuite 5398

  Ici, vous avez une meilleure vue des DEUX camions dans le fossé...

burkisuite 5400

  Nous avons donc finalement passé la nuit dans une réserve à essence et à mil....à environ 10 personnes...et bestioles en tout genre...pendant que la pluie coulait à flot.

De là est née une nouvelle expression. Je cite steph, au réveil...si on peut parler de réveil: "J'ai la tête dans le mil" et le tout avec du mil collé sur une de ses joues.

burkisuite 5403

  Nous voilà donc repartis de bon matin dans le dernier camion en circulation...pour 3 heures de benne....content mais un peu fatigué!

burkisuite 5408 

  Et steph a eu la chance d'être placée côté biquettes....elle a eu le plaisir de se faire piétiner pendant 3 heures et en plus les chèvres ça pissent tout le temps....dans la joie et la bonne humeur!

burkisuite 5409 

 

  Nous voici en compagnie de Antoine. Nous avons rencontré Antoine et Marie après le départ de Steph à Bobo-dioulasso. Une super rencontre...vive la Mayenne et nos potos avec qui nous avons passé 10 jours super!

 

Antoine fan de camion n'a donc pas hésité à prendre le pépére en main.

 

burkisuite 5583

 

Nous voilà donc au lac de Tengréla,  où vivent des hippopotames (non visibles en saison des pluies ...nous confirmons).

DSCN0934

  Toujours le lac de Tengréla et toujours pas d'hippos!

DSCN0958

  Et nous voici avec Marie....pour ceux qui connaissent avec la fameuse fleur de nénuphar!

DSCN0970 

  Nous étions donc motorisés et nous voilà partis pour les pics de Sindou....là ca ne se voit pas encore mais Hervé va bientôt nous faire une crise de palu...mais bon nous partons pour 50km de piste...

DSCN0972

 

Les pics de Sindou:

DSCN0983

  Et voici, la crise de palu....à 60km de mobylette du premier centre de soin ...zut alors!

DSCN0990 

  Du coup, 2 canadiennes nous ramènent à l'hopital de Banfora....verdict pour Hervé: deuxième palu en 1 mois et demi...encore un grand merci à antoine et marie qui eux se tapent le rapatriment des mobs.

DSCN1007 

 

  Voici une énième lessive à la main.....vive la machine à laver quand même!

DSCN1084 

  

  Et là c'est hervé qui essuie la table avec un chat...un côté lavage et un côté rincage...

DSCN1089

 

  Nous allons faire un pic-nique aux cascades de Banfora.

DSCN1058

  Et enfin un petit passage au Mc Donald de Banfora....bien meilleur que notre Mac do!

DSCN0900 

  Petite dédicace à l'Asie....et oui pourquoi toujours l'Afrique, l'afrique....

DSCN1075 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Poi - dans Burkina Faso
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 17:54

(mise à jour de l'article, voir les photos et vidéos insérées en bas de page)

 

Après les formalités en douane où nous apprenons que le visa va passer de 10.000FCFA (15€) à 94.000FCFA (135€) …le truc fou quoi ! nous arrivons à Bobo-dioulasso où nous faisons une petite pause de 3 jours pour prolonger notre visa à 3 mois. Nous allons remettre à la cousine d’Adama un colis et rencontrons par la même occasion le tonton, frère de Djengoba qui a maintenant plus de 80 ans. C’est en ancien chauffeur de poids lourds (50 tonnes !), en sachant, qu’ici au Burkina les camions sont les plus surchargés que nous ayons vu depuis notre départ. Nous reprenons la route vers Cikanssé, la frontière Ghanéenne avec une deuxième escale à Ouagadougou, où nous nous installons chez les religieuses. Nous sommes accueillis par une sœur colombienne, super sympa. Nous y faisons la rencontre d’Edith, une Belge, qui travaille depuis 30 ans sur un projet avec les non-voyants. Nous sympathisons et échangeons nos coordonnées pour se revoir à notre retour à Ouaga. Nous reprenons la route mais cette fois nous sortons de la route principale et passons par les pistes qui traversent de superbes villages.

Nous arrivons à la frontière Ghanéenne et là, pays anglophone oblige, les autorités nous fatiguent dans un premier temps parce que notre moto n’est pas immatriculée. Trente minutes plus tard, ce n’est plus un problème, mais on nous demande une caution de 72.000FCFA pour entrer avec le véhicule avec une garantie minime de récupérer notre argent à la sortie. Nous décidons de faire demi-tour et retournons au Burkina pour rejoindre le Togo.

Nous avons donc coupé par des petites pistes de bonne qualité traversant de charmants villages. Ce fut une sorte de consolation de la déception Ghanéenne du matin. De plus les villageois rencontrés sont sympathiques, ce qui ne gâche rien.

Puis nous rattrapons le goudron pour la frontière togolaise.

 

 

Début de mise à jour (29/08/2010)

 

Photo prise sur la route Mali-Burkina en attendant du gasoil en bidon demandé à un villageois.

Cette route longe la voie ferrée qui assure Bamako-Ouagadougou

toto 4712

 

Pour vous mettre dans le bain, un vidéo prise en moto dans la ville de Bobo Dioulasso

Cliquez sur ce lien :  http://perso.numericable.fr/poi/bobo%20diolasso.mp4

 

 

Photos de petits villages au sud du Burkina

toto 4764

 toto 4767

 

 

Installez vous avec nous dans le camion et profitez de la piste

cliquez sur ce lien:  http://perso.numericable.fr/poi/piste%20tranquille%20Burkina.mp4

 

 

 

 

L'ancienne route passait sur ce pont, nous en croisons de nombreux ainsi au Mali et au Burkina

toto 4799

 

 

 

Ici nous sommes posés en brousse ou nous allons passer la nuit... calme et tranquille

toto 9064

 

 

Et voici la frontière Ghanéene que nous franchirons quelques dizaines de minutes... le temps de palabrer puis de repartir

toto 9065 

Repost 0
Published by Poi - dans Burkina Faso
commenter cet article